"La danseuse des mondes souterrains"

"La danseuse des mondes souterrains "

Vêtement féminin à quatre bras - 2019

« Je vis là où se perdent les racines et les restes,

Là où la lumière peine à effleurer mes gestes.

Je me nourris de tes cendres et de tes pas,

De ton ombre qui se meurt à moi.

Je danse sous les tombes,

Je danse au cœur de l’ombre.

C’est le feu sacré de la terre qui brûle en moi,

Et c’est au rythme des tambours que je m’ouvre à toi.

Je connais chaque faille des tes entrailles,

J’y laisse entrer la lumière, j’ai le pouvoir sur tes batailles.

Je danse pour les trépas.

Je danse là où l’avenir te conduira.

Mes bras, aussi longs que les racines que je côtoie te guideront vers l’au-delà.

Mes mains, aussi puissantes que le cœur des abîmes emporteront ton âme vers les cimes.

Je danse pour t’accompagner dans ta mort,

Je danse pour te soulager de ton sort.

Aujourd’hui je te laisse mon vêtement, preuve que j’agis hors de vos champs,

Peut-être, grâce à toi, aura-t-il la chance d’être caressé par le vent.»

« La danseuse des mondes souterrains. » _ Karine N’guyen Van Tham


Composition : Fil d’or, soie, lin. Teintures végétales à base de cachou, racine de garance, noix de galle. Écailles végétales, bois de suspension.
Techniques : Tissage artisanal, teintures végétales, teinture et broderie d’écailles végétales, coutures, travail du bois.
Dimensions : 160cm de large x 130cm hauteur.
Année : 2019

Installation du texte :
Composition : papier, encre de chine, liane séchée.
Techniques : Ecriture manuscrite, suspension du bois.
Dimensions : 30cm de large x 50cm de hauteur.

*Pour plus de renseignements (prix) veuillez me contacter.